Poème de l’amour – Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Le secret est plus évident Que ce qui s’affirme et s’éploie; Le sourire errant sur les dents Est plus exultant que la joie. – Clairvoyance pleine d’égards Dont on couve une âme pâmée ! C’est quand ta paupière est fermée Que je possède ton regard… Poème de l’amourPoèmes de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles ...

Poème de l’amour – Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Les coeurs purs et spirituels Ne possèdent qu’un froid arôme Dont le fragile et faible baume N’est ni divin ni sensuel. Mais dans sa force qui réclame, Dans son miracle de chaleur, De raison, de fièvre, de pleurs, Le corps seul témoigne pour l’âme… Poème de l’amourPoèmes de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles Citations ...

Poème de l’amour – Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Automne pluvieux, mélancolique automne, Remets cet ami dans mes bras ! Que m’importent ton eau, tes râles monotones, Ton dépit, ton sombre embarras, Si, dédaignant soudain tes humides rafales, Je retrouve le tiède été Près d’un corps chaleureux, et que mon front s’installe Dans la douceur de son côté ! – Grâce d’un calme flot ...

Poème de l’amour – Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Royalement, – peut-être en vain, – Car, hélas! à l’heure qu’il est J’ignore encor ce qui te plait, Je t’ai fait des cadeaux divins ! Sans que tu puisses t’en douter, Et comme un jardin pour les dieux, Mon coeur te situe au milieu De tous mes immortels étés. Et cependant que sous ton toit ...

Poème de l’amour – Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Quand je suis ivre de tourment, Gisant malade au fond du gouffre, Je ne me meurs pas faiblement, C’est par ma force que je souffre. Par tant de force, et par l’essai De calmer l’âme belliqueuse ! Qui peut comprendre cet excès ? La douleur, c’est ce que l’on sait, La douleur n’est pas partageuse. ...

Poème de l’amour – Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Puisque le coeur même, et le temps, Et les chétives circonstances Peuvent altérer la constance, J’ai bien fait de t’aimer autant ! J’ai bien fait de graver mon âme Sur le joyau de ton regard, Pour qu’un jour toi-même réclames Contre les assauts du hasard, Pour que jamais plus tu n’oublies Cette chaîne des yeux ...

Poème de l’amour – Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Je n’ai pas écrit par raison, Ni pour fuir un destin obscur, Mais pour séduire les saisons Et plaire à l’ineffable azur, Et pour posséder chaque jour, Sans défaillance, sans remords, Et jusqu’au moment de la mort, Des droits infinis dans l’amour… Poème de l’amourPoèmes de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles Citations de Anna ...

Poème de l’amour – Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Certes j’aime ce que je pense La force éparse des idées Me semble par mon coeur aidée ! J’espère, je crois, je dépense Mes ailes aux amples coudées. Le front brûlant, l’âme obsédée, Je puis mourir de turbulence. – Mais toi seul est ma récompense… Poème de l’amourPoèmes de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles ...

Poème de l’amour – Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

L’orgueil est l’ennemi constant De l’amour et de ses largesses; Fort comme la vie, il attend Que l’on retourne à sa noblesse. Il veille sur tout l’abandon, Sur tout le divin esclavage; Il n’accorde pas son pardon Au clair flamboiement des visages, – Aux visages lavés de pleurs, À ces larmes froides et rondes Qui ...

Poème de l’amour – Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Le bonheur ainsi que l’ennui, Comme deux fleuves dans la nuit, S’en vont, rêveurs et téméraires, Se perdre dans les eaux amères. – Pourquoi nous semble-t-il toujours, Dans la peine ou bien dans l’amour, Qu’aucun des deux n’est éphémère ?… Poème de l’amourPoèmes de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles Citations de Anna de Brancovan, ...