Poème de l’amour – Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

1 Commentaire

Mon enfance, dans mon coeur,
Subsistait avec aisance.
J’ai souffert de ta rigueur

Tu as tué mon enfance !

En son midi l’ample été
Voit ses roses qui renaissent,
Ainsi brillait ma beauté :

Tu as tué ma jeunesse !

Et pendant que tu détruis
Ma vie aux luisantes ailes,
Moi je t’offre un divin fruit :
La renommée éternelle…

Poème de l’amour
Poèmes de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Citations de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Une réponse à “Poème de l’amour – Anna de Brancovan, comtesse de Noailles”

  1. https://pestcontrolrd.com

    Your web page is great. I visited your website today and found it very interesting and well done. I can tell you have put a lot of work into it.

    https://pestcontrolrd.com

    Répondre

Laisser une réponse