Poème de l’amour – Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

1 Commentaire

Moi seule je connais ta langoureuse allure,
Tous les autres regards peuvent bien s’y tromper.
Mais j’ai surpris (ô juin, par l’orage estompé !)
Comme un cristal où git l’invisible fêlure,
Ton rire épanoui, d’angoisse entrecoupé…

Poème de l’amour
Poèmes de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Citations de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Une réponse à “Poème de l’amour – Anna de Brancovan, comtesse de Noailles”

  1. Cosmetic Dentists

    Keep sharing your great works. Always fascinated with these kind of content. I enjoy reading the all your articles.

    Cosmetic Dentists

    Répondre

Laisser une réponse