Poème de l’amour – Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

1 Commentaire

Il fut un temps où, turbulente,
Sous les yeux des astres divins,
Grave, ignorant que tout est vain,
J’exigeais de rester vivante.

Aujourd’hui j’aspire au début
D’une éternelle somnolence,
Morte mille fois d’avoir bu
Tous les poisons dans ton silence…

Poème de l’amour
Poèmes de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Citations de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Une réponse à “Poème de l’amour – Anna de Brancovan, comtesse de Noailles”

  1. Renovations Kingston

    Your web page is great. I visited your website today and found it very interesting and well done. I can tell you have put a lot of work into it.

    Renovations Kingston

    Répondre

Laisser une réponse