Poème de l’amour – Anna de Brancovan, comtesse de Noailles


Le secret est plus évident
Que ce qui s’affirme et s’éploie;
Le sourire errant sur les dents
Est plus exultant que la joie.

– Clairvoyance pleine d’égards
Dont on couve une âme pâmée !
C’est quand ta paupière est fermée
Que je possède ton regard…

Poème de l’amour
Poèmes de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Citations de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles



Leave a Reply