Poème de l’amour – Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

1 Commentaire

Tu sais, je n’étais pas modeste,
Je n’ignorais pas les sommets
Où je vivais, puissante, agreste;
Rêveuse, universelle, – mais

J’ai soudain vu sur ton visage
Un clair et vivant paysage,
Où, morne, insensible, lassé,
Tu m’as défendu de passer…

Poème de l’amour
Poèmes de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Citations de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Une réponse à “Poème de l’amour – Anna de Brancovan, comtesse de Noailles”

  1. https://kingstonrenovations.ca

    Posts are all wonderful. Thank you for putting a lot of work into it.

    https://kingstonrenovations.ca

    Répondre

Répondre à https://kingstonrenovations.ca

Cliquez ici pour annuler la réponse.