Poème de l’amour – Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

1 Commentaire

Si même la pudeur des anges
Habitait le coeur féminin,
Je t’aurais dit ces mots étranges,
Mêlés d’arôme et de venin,
Par quoi la nature impudente
Vient au secours de l’âme ardente…

Poème de l’amour
Poèmes de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Citations de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Une réponse à “Poème de l’amour – Anna de Brancovan, comtesse de Noailles”

  1. Invisalign Airdrie

    Please keep on posting and sharing great ideas! Thank you for the very useful website.

    Invisalign Airdrie

    Répondre

Répondre à Invisalign Airdrie

Cliquez ici pour annuler la réponse.