Envoyer une copie par email de 'La terre est bleue comme une orange - Eugène Emile Paul Grindel, dit Paul Eluard' à un ami

* Required Field






Separate multiple entries with a comma. Maximum 5 entries.



Separate multiple entries with a comma. Maximum 5 entries.


E-Mail Image Verification

Loading ... Loading ...

Une réponse à “La terre est bleue comme une orange – Eugène Emile Paul Grindel, dit Paul Eluard”

  1. cochonfucius

    La lune est bleue comme une cerise
    Jamais une étoile les cieux ne trompent point
    Ils rayonnent dans l'infrarouge
    Le printemps viendra ultravert
    Et trois sortes de fous
    Aux cases tricolores
    Le polyèdre à trois cents faces
    Et les chaussettes transcendantes
    La lune a perdu son cartable.

    Les fourmis explosent à minuit
    Le surplis est un cerf-volant
    L'autel une barrique
    Cent mille plumes aux arbres
    Tu lis quand tout le monde nage
    Tout le clair de lune en hiver
    Sur un trottoir abandonné.

Les commentaires sont fermés