Quelqu’un, je crois, se souviendra dans l’avenir de nous – Renée Vivien


Dans les lendemains que le sort file et tresse,

Les êtres futurs ne nous oublieront pas…

Nous ne craignons point, Atthis, ô ma maîtresse !

L’ombre du trépas.

Car ceux qui naîtront après nous dans ce monde

Où râlent les chants jetteront leur soupir

Vers moi, qui t’aimais d’une angoisse profonde,

Vers toi, mon Désir.

Les jours ondoyants que la clarté nuance,

Les nuits de parfums viendront éterniser

Nos frémissements, notre ardente souffrance

Et notre baiser.

Quelqu’un, je crois, se souviendra dans l’avenir de nous
Poèmes de Renée Vivien

Citations de Renée Vivien



Leave a Reply